Pondichery Juin 2006 Corrigé

 

 

 

∫Accueil

∫Présentation du site

∫Informations générales

∫Sujets et corrigés

∫Liens

∫Forum

 


Vous venez de détecter une erreur ? (Sur un corrigé, un lien), contactez-nous ! Nous remédirons au problème dès que possible.**** Vous avez une remarque à formuler ? N'hésitez pas à nous faire part de votre suggestion ! **** Vous êtes professeurs et vous souhaitez participer au projet Passetonbac ? Rentrez en contact avec nous. **** Vous êtes en fillière technologique ? ne vous inquiétez pas, tout l'équipe de Passetonbac vous proposera des la rentrée 2007 des sujets et corrigés dans les matières scientifiques ****

Thème : la procréation

Sujet de type IIB

(D'après Pondichéry - Juin 2006)

Expliquez comment les homologies observées à l'échelle des organismes et des molécules apportent des arguments en faveur de l'évolution des êtres vivants.

  

Corrigé : 

Introduction :

            Chez les bovins, on assiste parfois à des cas exceptionnels de femelles plus ou moins masculinisées dont cette anomalie remonte à la vie embryonnaire.

            Comment expliquer la masculinisation des femelles free-martin ?

L'étude des hormones sur la différentiation des tractus génitaux devrait permettre de l'expliquer?

 

 

I- Le rôle de la testostérone dans la différenciation sexuelle de l'embryon (document 1)

            Chez l'embryon femelle, les canaux de Muller persistent sont à l'origine des trompes de Fallope. Les canaux de Wolff régressent.

            Avec la greffe de testicule, les canaux de Muller régressent, la prostate apparaît et les canaux de Wolff à l'origine des canaux déférents se maintiennent.

            La testostérone secrétée par le testicule est à l'origine de la masculinisation de l'embryon mais pas de la suppression des canaux de Muller.

 

Que secrète le testicule pour permettre la régression des canaux de Muller.

 

 

II- Le rôle de l'A.M.H. dans la différenciation sexuelle de l'embryon 

            En présence d'A.M.H., les canaux de Muller régressent (doc2).

            Les ovaires d'embryon en présence d'A.M.H., ne présente pas de follicules ovariens mais des tubes séminifères et libèrent quasi autant de testostérone qu'un testicule (valeurs à donner, doc.3). Le testicule libère donc de l'A.M.H. qui est à l'origine de la régression des canaux de Muller.

 

 

Conclusion :

 

 

                      L'origine de la masculinisation des embryons bovins femelles

 

Les gonades de l'embryon mâle secrètent les hormones A.M.H et testostérone qui permettent respectivement, la régression des canaux de Muller et le maintient des canaux de Wolff.

Ces hormones passent dans l'embryon femelle grâce aux connexions sanguines des placentas. Cela transforme les voies génitales femelles de l'embryon vers les voies males d’où les vaches free-martin.